Menu

Principales conclusions

Le sport apporte non seulement une contribution importante à la création de valeur, mais aussi à l’emploi. En 2017, le sport suisse représentait 97 900 équivalents plein temps (EPT). En réalité, il emploie nettement plus de personnes, car toutes n’ont pas un emploi à plein temps. En 2017, la contribution totale du sport à l’emploi en Suisse s’élevait à 2,4%.

Comme le montre le graphique, l’emploi dans le sport suisse a progressé de 8% entre 2005 et 2008 puis a légèrement diminué jusqu’en 2011, avant de revenir au niveau de 2008 en 2014 puis d’augmenter à nouveau nettement jusqu’en 2017. Cette baisse entre 2008 et 2011 s’explique en particulier par une réduction des effectifs dans les services sportifs après l’Euro 2008 et par des ajustements dans les secteurs du commerce de détail et du tourisme sportif. La croissance observée entre 2014 et 2017 est étroitement liée à l’élan général qu’a connu le secteur du sport durant cette période (cf. indicateur Importance du sport dans l’économie suisse). Si la croissance de l’emploi est toutefois inférieure à celle de la valeur ajoutée, c’est parce que la productivité du travail s’est nettement accrue dans ce secteur.

D’autres informations sur cet indicateur sont disponibles dans un document PDF (en allemand).

Sources et bibliographie

Sources:

  • Hoff, Oliver, Tonio Schwehr, Pino Hellmüller und Josephine Clausen (2020): Sport et économie en Suisse. De l’importance économique du sport en Suisse. Magglingen und Rüschlikon: BASPO und Rütter Soceco.
  • Markus Lamprecht, Adrian Fischer et Hanspeter Stamm (2011): Clubs de sport en Suisse. Macolin: OFSPO.
  • Markus Lamprecht, Rahel Bürgi, Angela Gebert et Hanspeter Stamm (2017): Clubs sportifs en Suisse – Evolutions, défis et perspectives. Macolin: OFSPO.
Définitions

Le terme «équivalent plein temps (ETP)» désigne le nombre (théorique) de postes à plein temps. En d’autres termes, les chiffres indiqués dans les graphiques ne correspondent pas au nombre effectif d'employés, mais au nombre qui serait nécessaire si chaque employé travaillait à plein temps. Le nombre effectif d'employés est plus élevé en raison du travail à temps partiel.

Autres conclusions

D'autres informations sont disponibles dans un document PDF (en allemand) distinct.

Les analyses complémentaires révèlent par ailleurs les faits suivants:

  • Les installations sportives et le tourisme sportif sont particulièrement importants et représentent près de la moitié des emplois spécifiquement liés au sport. Les fédérations et clubs sportifs ainsi que les services liés au sport jouent également un rôle important, chacun représentant plus de 10% de l’emploi.
  • Malgré l’importance significative du travail rémunéré dans les fédérations et clubs sportifs, il convient de souligner que les clubs, en particulier, s’appuient essentiellement sur le travail bénévole. En 2016, les clubs sportifs comptaient 15 500 employés partiellement ou entièrement rémunérés, contre 335 000 bénévoles.
Autres informations

Indicateurs liés:

  • Importance du sport dans l'économie suisse
  • Fédérations et clubs sportifs
  • Bénévolat dans le sport suisse

Liens:

 

Zum Seitenanfang