Menu

Principales conclusions

Lors du recrutement militaire, les conscrits passent un examen médical et se soumettent à un test de condition physique. En outre, depuis 2006, ils sont interrogés sur leurs habitudes en matière d'activité physique.

Le graphique ci-après permet de visualiser les résultats de cette enquête pour les années 2010 à 2019. Il révèle une tendance réjouissante: alors qu'en 2010, 71% des conscrits avaient une activité physique conforme aux recommandations en vigueur à l'époque, à savoir pratiquer au moins 150 minutes d'activité physique modérée par semaine, ils étaient 75% à le faire en 2019. Durant la même période, la proportion d'inactifs a décru, passant de 12% à 6%.

Si l'on compare les réponses des conscrits à celles de l'échantillon des 15-24 ans dans l'Enquête suisse sur la santé (cf. l’indicateur «Comportement en matière d’activité physique de la population adulte»), on remarque que les conscrits se conforment aux recommandations en matière d'activité dans une proportion un peu plus faible (83% des 15-24 ans en 2017). La proportion d'inactifs est toutefois un peu plus faible dans la population (5%) que parmi les conscrits.

D'autres informations sur cet indicateur sont disponibles dans un document PDF (en allemand).

Source: Wyss et al. (2011 bis 2014). Fallzahlen: 2010: 34'866; 2011: 33'504; 2012: 33'084; 2013: 31'541; 2014: 32’122; 2015: 32’079; 2016: 33’661; 2017: 32'421; 2018: 27’598.

Sources et bibliographie

Source des données:

Autres informations:

  • Office fédéral du sport (OFSPO), Office fédéral de la santé publique (OFSP), Promotion Santé Suisse, bpa – bureau de prévention des accidents, Suva, Réseau Santé et activité physique Suisse (2013): Activité physique et santé. Macolin: OFSPO.
  • Office fédéral du sport (OFSPO)(2020): Test de fitness de l'armée au recrutement. Résultats 2019. Macolin: HEFSM
  • Wyss, Thomas, et al. (diverses années): Test de fitness au recrutement (résultats annuels). Macolin: HEFSM.
Définitions

Lors du recrutement militaire, les conscrits passent un examen médical et se soumettent à un test de condition physique. En outre, depuis 2006, ils sont interrogés sur leurs habitudes en matière d'activité physique, qu'ils aient ou non participé au test de condition physique.

Le graphique permet de visualiser les résultats de cette enquête. Les données utilisées sont celles de tous les conscrits qui ont répondu au questionnaire psychologique du recrutement (dans lequel figurent les questions sur l'activité physique). En 2019, ils ont été 26‘398 conscrits.

Les définitions du niveau d'activité physique utilisées pour l'évaluation des données des conscrits sont les mêmes que celles de l’indicateur «Comportement en matière d’activité physique de la population adulte»:

  • Personnes entraînées: personnes faisant état d'au moins 3 épisodes de transpiration par semaine dus à l'activité physique.
  • Personnes suffisamment actives: personnes pratiquant au moins 5 fois par semaine 30 minutes d'activité physique d'intensité moyenne (avec essoufflement) ou au moins 150 minutes hebdomadaires d'activité physique d'intensité moyenne ou 2 épisodes de transpiration par semaine.
  • Personnes peu actives: personnes faisant état d'au moins 30 minutes hebdomadaires d'activité physique d'intensité moyenne ou d'un épisode de transpiration par semaine
  • Personnes inactives: aucune activité physique notable.

Les deux niveaux d'activité les plus élevés correspondent aux recommandations actuelles en matière d'activité physique (cf. OFSPO et al. 2013).

Le Test de fitness de l'armée (TFA) comprend cinq épreuves: saut en longueur sans élan, jet du ballon lourd, test global de la force du tronc, appui sur une jambe, test d'endurance progressif. Ce test permet de totaliser 125 points. Tout conscrit obtenant 80 points ou plus reçoit une distinction (insigne sportif).

Autres conclusions

D'autres informations sont disponibles dans un document PDF distinct (en allemand).

Les analyses complémentaires révèlent par ailleurs:

  • Le nombre moyen de points obtenus au Test de fitness au recrutement (TFR) a légèrement baissé entre 2010 et 2019, passant de 71 à 70.
Zum Seitenanfang