Menu

Principales conclusions

Les accidents et les lésions liés à la pratique du sport ne sont pas seulement douloureux, ils sont aussi coûteux. Comme le montre le graphique ci-dessous, les coûts occasionnés par les accidents de sport de tous les assurés LAA se sont élevés à 1,18 milliard de francs en 2019.

Dans les années 1990, les coûts annuels se sont stabilisés autour des 550 millions de francs. Depuis les années 2000, ils ont notablement augmenté et se sont élevés à plus d'un milliard de francs suisses par an depuis 2014. Même en tenant compte du renchérissement, force est de constater que les coûts des accidents de sport connaissent une augmentation plus élevée que le nombre de sportifs blessés (voir l’indicateur «Nombre et évolution des accidents et des lésions liés à la pratique du sport»), évolution qui pourrait être liée à la hausse générale des coûts de la santé.

D’autres informations sur cet indicateur sont disponibles dans un document PDF (en allemand).

Remarque: Les coûts comprennent aussi bien les coûts de guérison que les rentes et les indemnités journalières.

Sources et bibliographie

Sources:

  • Suva, Service de centralisation des statistiques de l’assurance-accidents LAA (SSAA).
  • Niemann, St., Ch. Lieb, H. Sommer (2015): Nichtberufsunfälle in der Schweiz. Aktualisierte Hochrechnung und Kostenberechnung. Berne: bpa – Bureau de prévention des accidents.
  • STATUS 2018. Statistique des accidents non professionnels et du niveau de sécurité en Suisse. Berne: bpa – Bureau de prévention des accidents.

Bibliographie:

  • Mattli, R., S. Hess, M. Maurer, K. Eichler, M. Pletscher, S. Wieser (2014): Kosten der kör­perlichen Inaktivität in der Schweiz. Winterthour: Winterthurer Institut für Gesundheitsökonomie / ZHAW.
  • Smala, A., I. Beeler, T. Szucs (2001): Die Kosten der körperlichen Inaktivität in der Schweiz. Zurich: Université de Zurich.
  • Lamprecht, M., Bürgi, R. & Stamm, H. P. (2020): Sport Suisse 2020. Activité et consommation sportives de la population suisse. Macolin: Office fédéral du sport OFSPO.
Définitions

Grâce aux statistiques de l’assurance-accidents, on peut chiffrer avec exactitude les coûts directs (déterminants pour l’assurance) des accidents de sport. Les données sont limitées aux salariés assurés selon la LAA (y compris les demandeurs d’emploi inscrits) et ne comprennent aucune information sur les accidents de sport des enfants, des personnes sans activité lucrative, des indépendants et des retraités.

Dans une étude réalisée par Ecoplan et le bpa – Bureau de prévention des accidents, le coût économique des accidents non professionnels (circulation routière, sport, habitat et loisirs) a été calculé selon une méthode uniforme. Le calcul a été actualisé en 2015 à partir d’une nouvelle base de données (Niemann et al. 2015) et les chiffres sont réextrapolés d’année en année.

Grâce aux données de l’enquête Sport Suisse 2020, les coûts des accidents peuvent être mis en relation avec la durée d’exposition (nombre d’heures de pratique sportive).

Autres conclusions

D’autres informations sont disponibles dans un document PDF (en allemand) distinct.

Les analyses complémentaires mettent notamment les faits suivants en évidence:

  • Selon un modèle de calcul mis au point par Niemann et al. (2015) et actualisé en 2021, les coûts matériels des accidents de sport ont totalisé 3,1 milliards de francs en 2018. Ces coûts se répartissent pour moitié entre coûts directs (frais de guérison) et coûts indirects (perte de productivité, etc.).
  • Chez les assurés LAA, les coûts totaux les plus élevés sont dus aux accidents de sports d’hiver (35%) et aux accidents de jeux de balle et de ballon (27%).
  • La randonnée à ski, les excursions en montagne, l’escalade et les raquettes à neige sont des sports qui génèrent des coûts moyens par accident particulièrement élevés.
Zum Seitenanfang