Menu

Principales conclusions

En Suisse, c’est Swiss Olympic qui assure, avec la Haute école fédérale de sport de Macolin HEFSM,  la formation et la formation continue des entraîneurs de sport de performance et des entraîneurs de sport d’élite, sous le label «Formation des entraîneurs Suisse».

Depuis 1970, plus de 1000 personnes ont participé à la formation d’entraîneur diplômé. Les cours de base d’entraîneur/formations d’entraîneur professionnel proposés depuis 1993 ont drainé jusqu’ici plus de 2000 participants, tandis que la spécialisation en condition physique proposée depuis 2005 a été suivie par plus de 200 personnes. Découpée en tranches de 5 ans (voir graphique), l’évolution de la participation à la formation d’entraîneur diplômé affiche une grande constance, malgré un pic entre 2000 et 2004 et un creux entre 2015 et 2019. La formation d’entraîneur professionnel, en revanche, a connu un véritable boom à ses débuts et marqué nettement le pas durant la dernière période observée.

Pour la Formation des entraîneurs Suisse, ce récent recul s’explique notamment par la reconfiguration de la formation en un système modulaire en 2017. Suite à cette opération, l’offre de cours a été réduite en 2017 et 2018, au niveau de la formation des entraîneurs diplômés comme à celui de la formation des entraîneurs professionnels. Mais, si l’on analyse chaque année séparément, on constate que la participation à la formation d’entraîneur professionnel est remontée en 2019 pour atteindre son niveau antérieur, à savoir près de 100 personnes par an.

D’autres informations sur cet indicateur sont disponibles dans un document PDF (en allemand).

Sources et bibliographie

Sources des données:

  • Statistiques de la formation des entraîneurs Suisse
  • Projet SPLISS (Sports Policy factors Leading to International Sporting Success) de l’OFSPO

 

Autres informations:

  • D’autres informations sur la Formation des entraîneurs Suisse sont disponibles sur le site web.
Définitions

La formation se compose d’un cours de base d’entraîneur (proposé depuis 1993). Renommé cursus d'entraîneur professionnel (CEP), il constitue le fondement du cursus d'entraîneur diplômé (CED, proposé depuis 1970). Une spécialisation en condition physique est en outre proposée depuis 2003. Depuis le mois de mars de la même année, la profession d’entraîneur est reconnue par le Secrétariat d'Etat à la formation, à la recherche et à l'innovation (SEFRI), anciennement Office fédéral de la formation professionnelle et de la technologie (OFFT).

En 2017, la formation a été transformée en un système modulaire.

Autres conclusions

D’autres informations sont disponibles dans un document PDF distinct.

Les analyses complémentaires révèlent par ailleurs les faits suivants:

  • Environ quatre cinquièmes des entraîneurs qui exerçaient leur activité en Suisse en 2011 bénéficiaient d’une formation d’entraîneur diplômé (35%) ou d’entraîneur professionnel (44%).
  • Presque la moitié des entraîneurs actifs cette année-là travaillaient à plein temps (47%).
Autres informations

Indicateurs apparentés:

  • Formation et formation continue des maîtres de sport
  • Participation aux formations et formations continues de J+S

 

Lien:

Zum Seitenanfang