Menu

Principales conclusions

Depuis 2005, quatre études ont été consacrées à l’importance du sport dans l’économie nationale. Dans la dernière étude réalisée, qui portait sur l’année 2014, le chiffre d’affaires total du secteur du sport en Suisse était estimé à 20,7 milliards de francs, et sa valeur ajoutée brute à 10,3 milliards de francs. Cela correspond à 1,6% du produit intérieur brut de la Suisse.

Le graphique suivant montre que le sport a connu une croissance totale de 15% entre 2005 et 2014,  ce qui est largement inférieur à celle de l’ensemble de l’économie, qui a progressé de 27% au cours de la même période.

L’une des raisons est le recul enregistré entre 2008 et 2011 (comme on peut le voir dans le graphique), qui s’explique notamment par la faiblesse de l’euro et par l'absence de Championnats d’Europe de football après 2008.

D’autres informations sur cet indicateur sont disponibles dans un document PDF (en allemand).

Sources et bibliographie

Sources:

  • Heinz Rütter, Christian Schmid, Christian Höchli, Corina Rieser, Oliver Hoff, Tonio Schwehr, Ladina Gartmann et Pino Hellmüller (2014): Wirtschaftliche Bedeutung des Sports in der Schweiz – 2011. Rüschlikon: Rütter Soceco.
  • Heinz Rütter, Corina Rieser, Pino Hellmüller, Tonio Schwehr et Oliver Hoff (2017): Sport et économie en Suisse. De l’importance économique du sport en Suisse: Macolin: Office fédéral du sport. (Certains chiffres sont tirés du rapport 2016, plus long, disponible en allemand sur le site Internet de Rütter Soceco).
  • Sport Suisse 2014: Markus Lamprecht, Adrian Fischer et Hanspeter Stamm (2014): Sport Suisse 2014. Activité et consommation sportives de la population suisse. Macolin: OFSPO.
Définitions

La valeur ajoutée brute est un terme du domaine de l'économie qui désigne la valeur totale des biens et des services produits moins la consommation intermédiaire.

Autres conclusions

D'autres informations sont disponibles dans un document PDF (en allemand) distinct.

Les analyses complémentaires révèlent par ailleurs les faits suivants:

  • En 2014, les installations sportives et le tourisme sportif généraient conjointement près de la moitié (45%) de la valeur ajoutée brute totale spécifique au sport. Les fédérations et clubs sportifs, de même que les accidents de sport, y ont également contribué à hauteur de plus d’un milliard de francs chacun.
  • Selon l'enquête Sport Suisse 2014, la population résidante suisse dépense en moyenne 2500 francs pour le sport par habitant et par an (y compris fréquentation de manifestations sportives et vacances dédiées au sport).
Zum Seitenanfang