Menu

Principales conclusions

Les clubs sportifs sont d'une grande importance pour le sport suisse. Les 18 310 clubs sportifs affiliés à une fédération membre de Swiss Olympic comptent au total 3 millions de membres, dont 2,21 millions sont considérés comme des membres actifs (voir graphique suivant).

Le nombre de membres actifs est plutôt stable depuis le début du millénaire. Au cours des 20 dernières années, le sport associatif suisse n'a ni diminué ni augmenté de manière significative. Les fluctuations du graphique s'expliquent davantage par des méthodes de comptage différentes que par des baisses ou des hausses significatives.

Dans l'ensemble, les clubs sportifs se maintiennent bien. Ils ne peuvent toutefois profiter ni de la croissance démographique ni du boom sportif. Le nombre de membres augmente chez les enfants et les jeunes adolescents, mais diminue chez les (jeunes) adultes.

D’autres informations sur cet indicateur sont disponibles dans un document PDF (en allemand).

 

Sources et bibliographie

Sources:

  • Bürgi, R., M. Lamprecht, A. Gebert et H. Stamm (2023): Clubs de sport en Suisse. Evolution, défis et perspectives. Ittigen b. Bern: Swiss Olympic.
  • Hoff, O., T. Schwehr, P. Hellmüller et J. Clausen (2020): Wirtschaftliche Bedeutung des Sports in der Schweiz – 2017. Rüschlikon: Rütter Soceco.
  • Lamprecht, M., R. Bürgi, A. Gebert et H. Stamm (2017): Sportvereine in der Schweiz. Magglingen: BASPO.
  • Lamprecht, M., R. Bürgi et H. Stamm (2020): Sport Suisse 2020. Activité et consommation sportives de la population suisse. Maccolin: Office fédéral du sport OFSPO.

Bibliographie (en allemand):

  • Stamm, H et M. Lamprecht (1998): Sportvereine in der Schweiz. Probleme – Fakten – Perspektiven. Chur: Rüegger.
  • Lamprecht, M., A. Fischer et H. Stamm (2012): Sportvereine in der Schweiz. Zürich: Seismo.
Définitions

Les données sur l'évolution du nombre de clubs sportifs et de leurs effectifs reposent sur les enquêtes réalisées périodiquement par Swiss Olympic auprès des fédérations. Certains clubs étant affiliés à plusieurs fédérations, ils sont comptabilisés deux fois dans l'agrégat.

D'autres données proviennent des enquêtes nationales auprès des clubs sportifs. La première, qui date de 1996, a été réalisée par écrit auprès de 1481 clubs. Celle que l'Observatoire du sport a réalisée en 2010 reposait sur un sondage en ligne auprès de 6221 clubs. Enfin, en 2016, un sondage en ligne a été réalisé auprès des responsables de 5335 clubs et de 86 fédérations nationales. En 2022, les responsables de 6782 clubs sportifs affiliés à Swiss Olympic ont été interrogés.

Autres conclusions

D'autres informations issues de l'enquête auprès des clubs sportifs suisses 2016 sont disponibles dans un document PDF (en allemand) distinct.

Les analyses complémentaires révèlent par ailleurs les faits suivants:

  • Diminution du nombre de clubs sportifs: le nombre de clubs sportifs a continûment baissé en Suisse entre 1995 et 2020, passant de 27'000 à environ 18'000 Souvent, toutefois, les clubs ne sont pas purement et simplement dissouts: ils fusionnent.
  • Différences entres les régions linguistiques: on dénombre en Suisse 2,3 clubs de sport pour 1000 habitants. La densité des clubs et la proportion de sportifs membres d'un club dans la population résidante sont plus élevées en Suisse alémanique qu'en Suisse romande et qu'au Tessin.
  • Importance pour l’économie: en 2017, les fédérations et clubs sportifs ont généré une valeur ajoutée brute de 2,22 milliards de francs en Suisse.
  • Différence entre les sexes: les hommes sont plus souvent membres actifs d’un club de sport que les femmes (28% contre 16%).
  • Différences entre les tranches d’âge: entre 15 et 29 ans, plus d’une personne sur trois est membre actif d’un club de sport (35%). Au-delà de 65 ans, ce n’est plus qu’une personne sur cinq environ (19%).
  • Nationalité: alors qu'un petit quart de la population résidante indigène fait du sport en club (23%), ce n’est le cas que d’une personne sur six dans la population résidante étrangère (16%).
Zum Seitenanfang