Menu

Principales conclusions

Dans les écoles suisses, l'éducation physique est obligatoire. Le nombre de leçons obligatoires par semaine ou par an varie toutefois selon le degré scolaire (cf. le paragraphe «Définitions» ci-après).

Le Centre d'information et de documentation IDES de la Conférence suisse des directeurs de l'instruction publique (CDIP) a sondé les cantons pour savoir si et comment ce régime obligatoire est appliqué aux différents degrés scolaires. Son premier sondage a porté sur l'année scolaire 2014-2015 et le second sur l'année scolaire 2017-2018.

Le graphique suivant montre d'abord que la situation n'a guère évolué entre le premier sondage et le second.  Au degré primaire, le nombre de leçons d'éducation physique obligatoires prescrit est appliqué dans tous les cantons, et il l'est également au degré secondaire I dans la grande majorité d'entre eux. Dans deux cantons, toutefois, l'éducation physique ne comporte, au degré secondaire I, que deux leçons au lieu de trois certaines années du cursus. Dans quelques cantons, le nombre de leçons prescrit n'est pas respecté non plus dans les écoles de culture générale et les écoles de maturité gymnasiale. Enfin, pour l'année 2017-2018, 13 cantons ont indiqué ne pas pouvoir respecter pleinement le volume obligatoire dans les écoles professionnelles.

Les résultats du second sondage révèlent donc que pour les écoles de maturité et les écoles professionnelles, il est devenu un peu plus difficile d'appliquer les prescriptions. D'autres résultats du sondage montrent que les problèmes de mise en œuvre tiennent principalement au manque de salles de sport.

D’autres informations sur cet indicateur sont disponibles dans un document PDF (en allemand).

Sources et bibliographie

Sources:

  • Sondages auprès des cantons réalisés durant les années scolaires 2014-2015 et 2017-2018 par le Cenre d'information et de documentation IDES de la Conférence suisse des Directeurs cantonaux de l'instruction publique (CDIP)

Bibliographie:

  • Cf. références et liens sur le site Internet de l'OFSPO: www.baspo.admin.ch/fr/encouragement-du-sport/sport-a-lecole/obligatorischer-sportunterricht.html
  • Dubowicz, A.; Camerini, A.-L.; Ludolph, R.; Amann, J.; Schulz, P. J. (2013): Activité physique et alimentation dans les écoles suisses. Résultats du deuxième sondage mené auprès des directions d’écoles en Suisse et dans la Principauté du Liechtenstein. Promotion Santé Suisse Document de travail 10, Lausanne et Berne
  • Lamprecht, M., Fischer, A., Wiegand, D. & Stamm, H.P. (2015): Sport Suisse 2014: Rapport sur les enfants et les adolescents. Macolin: Office fédéral du sport OFSPO. L'enquête Sport Suisse 2014 a porté sur 1525 enfants et adolescents âgés de 10 à 14 ans.
Définitions

Depuis 1987, l'éducation physique et sportive est obligatoire en vertu de l'ordonnance concernant l'encouragement de la gymnastique et des sports (Ordonnance sur l'encouragement des sports).

La nouvelle loi sur l'encouragement du sport entrée en vigueur en 2012 a confirmé ce caractère obligatoire et fixé le volume des leçons comme suit:

  • A l'école enfantine obligatoire (ou au cours des deux premières années du degré primaire lorsque celui-ci en compte huit), l'éducation physique et sportive doit être intégrée dans l'enseignement quotidien – sans autres spécifications.
  • A l'école primaire et au degré secondaire I, l'éducation physique et sportive doit compter au moins trois leçons par semaine.
  • Au degré secondaire II (gymnases, écoles de culture générale), l'éducation physique et sportive doit compter au moins 110 leçons par an, réparties régulièrement sur toute l'année scolaire.
  • Dans la formation initiale en entreprise (apprentissage professionnel), l'éducation physique doit compter au moins 40 leçons venant s'ajouter à la formation scolaire lorsque celle-ci représente moins de 520 leçons d'enseignement sur une année, et au moins 80 leçons lorsqu'elle dépasse 520 leçons. Pour les formations initiales en école, le nombre de leçons minimum est également de 80 par an.
Autres conclusions

D'autres informations sont disponibles dans un document PDF (en allemand) distinct.

Les analyses complémentaires révèlent par ailleurs les faits suivants:

  • Différences régionales: les prescriptions concernant l'éducation physique obligatoire sont appliquées de façon moins conséquente en Suisse romande qu'en Suisse alémanique.
  • Evolution avec le temps: comme les prescriptions ont été modifées en 2012, il n'est pas possible de se prononcer avec certitude sur l'évolution de la situation au fil des années. Toutefois, les sondages réalisés antérieurement auprès des cantons permettent de supposer que la situation n'a pas fondamentalement changé ces vingt dernières années.
  • Sport scolaire facultatif: un sondage réalisé en 2012 (Dubowicz et al. 2013) et l'étude Sport Suisse 2014 révèlent que plus de la moitié des écoles de Suisse proposent des offres de sport scolaire facultatif en complément de l'éducation physique obligatoire.
Zum Seitenanfang