Observatorie Sport et activité physique Suisse

Information supplémentaire

Les mises à jour les plus récentes figurent dans un rapport spécial sur les indicateurs (format PDF, en allemand uniquement).

Sport de performance et d'élite

Le « sport de performance et d'élite » est un des domaines de l'Observatoire et se subdivise en six groupes d'indicateurs.

En cliquant sur l'intitulé d'un indicateur du tableau ci-dessous, vous trouverez un résumé des principaux résultats. En cliquant sur les titres allemands sur la gauche vous accéderez à la page et à des informations supplémentaires en allemand.

3.1 Succès des sportifs suisses au niveau international

Bien que la Suisse soit un petit pays qui compte un nombre limité de sportifs d'élite, elle est très bien placée dans les championnats internationaux. Si l'on mesure les victoires de la Suisse au plan international en se référant aux Jeux Olympiques, on constate que la Suisse a certes eu moins de succès à Londres, Bejing et Vancouver que quelques ans plus tôt à Sydney et à Turin, mais il convient de préciser que la Suisse avait été particulièrement brillante à Sydney et à Turin, et que ses performances à Londres, Bejing et Vancouver étaient plus proches des résultats obtenus aux Jeux Olympiques précédents. En plus, le bilan epartait à la hausse à Sotchi 2014 et Rio 2016.

3.2 Sélection et promotion de jeunes talents

Les nouvelles opportunités en faveur de la promotion des jeunes talents, dans le cadre de Swiss Olympic et « Jeunesse et sport » (J+S, voir indicateurs 1.5 et 2.5) ont connu un grand succès en peu de temps. En 2015, environ 9000 jeunes athlètes possédaient une "Swiss Olympic Talent Card".

3.3 Ecoles pour athlètes de talent

Ces dernières années, plusieurs « écoles partenaires du sport » et certaines offres de formation ont vu le jour. En 2011, environ 3000 jeunes sportifs ont été inscripts dans 48 écoles obéissantes aux normes de Swiss Olympic.

En outre, en 2011 environ 300 jeunes sportifs était en apprentissage dans environ 200 "entreprises formatices favorables au sport de performance".

Enfin, un type spécial de promotion des espoirs a été introduit avec succès en 2004 : à savoir, la possibilité de passer son service militaire dans un camp d’entraînement spécial pour athlètes.

3.4 Promotion du sport d'élite

L'Association olympique suisse octroie des « Swiss Olympic Cards » aux sportifs d'élite. Ces cartes permettent d'identifier les sportifs d'élite et de leur offrir de multiples avantages. Actuellement, environ 2000 personnes sont titulaires d'une « Swiss Olympic Card ». Environ 40 % des titulaires sont des femmes.

3.5 Manifestations sportives

En 2005, quelque 230 000 événements sportifs ont été organisés en Suisse, dont seuls 68 peuvent être qualifiés de « grands événements sportifs ». Parmi tous les événements sportifs, le football se taille une part de environ 50 % ; les sports d'équipe (football compris) représentent environ 75 %. Les chiffres concernant les retombées économiques des événements sportifs en Suisse s'élèvent à environ 1.2 milliards de Francs.

3.6 Les sports et les médias

Le sport joue un rôle important dans les médias suisses. En 2011, le sport dans les médias a engendré un volume d'affaires d'environ 550 million francs.

Actuellement (2014), les sports les plus populaires dans les médias sont le football, le ski alpin, le tennis, l'hockey sur glace et l'athlétisme.

Observatorie Sport et activité physique Suisse
c/o Lamprecht und Stamm SFB AG, Forchstrasse 212, CH-8032 Zurich
Tél: +41 44 260 67 60, E-mail: info(at)sportobs.ch